jeudi, juin 20

Coinbase réduit son offre : 80 paires non-USD retirées pour booster la liquidité

Coinbase, l’une des plus grandes plateformes d’échange de cryptomonnaies, vient d’opérer un changement majeur en retirant 80 paires non-USD de son offre. Cette décision, stratégique et audacieuse, vise à renforcer la liquidité sur le marché.

Une stratégie d’amélioration de la liquidité

Coinbase, acteur majeur de l’écosystème crypto, s’est récemment illustré par une décision notable. En supprimant 80 paires de trading non-USD, l’entreprise vise une amélioration significative de la liquidité sur sa plateforme. Cette démarche, loin d’être anodine, traduit une volonté ferme d’offrir un environnement de trading optimisé. 

En retirant des monnaies dominantes comme le Bitcoin et des stablecoins tels que le Tether, Coinbase semble faire preuve d’une audace calculée. Surprenant pour certains, cette initiative s’étend même aux monnaies fiduciaires, avec l’euro en première ligne. Alors que ces changements pourraient susciter des inquiétudes parmi les utilisateurs réguliers, la plateforme n’a pas laissé ses clients sans alternatives. 

En effet, Coinbase oriente ses utilisateurs vers les carnets d’ordres en USD, reconnus pour leur liquidité robuste. Dans l’univers de la blockchain, cette adaptation pourrait bien définir les tendances futures.

Une suite logique dans la politique de Coinbase

Coinbase, en supprimant récemment 80 paires de trading non-USD, n’en était pas à son coup d’essai. Déjà, à la mi-septembre, la plateforme avait fait parler d’elle en retirant 41 autres marchés non-USD. La motivation derrière ces décisions reste constante: renforcer la liquidité. 

Cette liquidité est fondamentale dans le monde de la crypto monnaie pour assurer des transactions rapides et efficaces. L’annonce du 16 octobre, faite précisément à 19h30 UTC, n’a pas manqué de préciser que cette suppression s’étendait aussi aux services connexes de Coinbase, notamment Advanced Trade et Coinbase Prime. 

Un détail retient cependant l’attention : si des paires contenant l’USDT ont été éliminées, l’USDC, stablecoin co-créé par Coinbase et Circle, reste, lui, préservé. Cette exception donne une indication sur la stratégie de Coinbase et les cryptomonnaies qu’elle privilégie.

Contexte économique : la baisse des volumes de transactions

Coinbase, avec ses suppressions récurrentes, cherche-t-il à pallier un problème sous-jacent? Les chiffres pourraient en dire long. D’après les analyses de CCData, expert en analytics du marché crypto, une chute de 52% des volumes de transactions au comptant de Coinbase s’est dévoilée pour le troisième trimestre, en comparaison avec l’année 2022. 

Ce repli notable ne semble pas être l’apanage unique de Coinbase. Binance, une autre figure emblématique de la blockchain, subit une érosion de sa part de marché. Si en janvier 2023, Binance revendiquait fièrement 55% de la part du marché, ce chiffre s’est rétracté à 34% en septembre de la même année. Une introspection s’impose pour comprendre cette dynamique de marché et anticiper les mouvances futures du monde cryptographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *