mercredi, juillet 24

Une indemnisation de 9 milliards de dollars est envisagée pour les clients FTX d’ici mi-2024

Face à la turbulence financière, la plateforme d’échange cryptographique FTX suggère un remboursement colossal pour ses créanciers. Une somme astronomique de 9 milliards de dollars pourrait être restituée d’ici mi-2024. Quels sont les détails et les implications de cette proposition surprenante ?

La récupération des actifs pour les clients

FTX et FTX.US, les deux entités d’échange cryptographique, ont rencontré des turbulences financières. Après de longues négociations, un accord a été suggéré entre FTX et ses créanciers le 17 octobre. Suite à ces discussions, une déclaration a été émise, soulignant que cette étape était un tournant majeur pour la résolution de cette affaire. 

La procédure de règlement, déposée devant un tribunal américain de faillite au Delaware, nécessite une validation officielle avant le 16 décembre. La proposition inclut la restitution de près de 90 % des actifs aux clients, ce qui représente approximativement 8,9 milliards de dollars pour FTX.com et 166 millions de dollars pour FTX.US. La projection actuelle est que ces montants seraient versés d’ici à la fin du deuxième trimestre de 2024.

John J. Ray III, aux commandes de la restructuration de FTX, a exprimé son contentement face à cet accord. Il a souligné la capacité des deux parties à transformer une situation presque désastreuse en une opportunité de valeur pour les clients.

Les détails du plan de règlement

Ce plan n’est pas sans nuances. Les actifs seront répartis en trois groupes distincts : pour les clients de FTX.com, pour les clients américains, et enfin un pool général. Seuls les deux premiers bénéficieront de la réclamation pour manque à gagner. Bien que la majorité des clients retrouvera une grande partie de ses actifs, FTX.com risque de subir un pourcentage de pertes supérieur.

Il a également été noté que les clients retirant plus de 250 000 $ de la bourse durant les neuf jours post-faillite verront leur remboursement réduit de 15 %. Pourtant, pour les montants inférieurs à 250 000 $, aucune réduction ne serait appliquée. Les clients qui pourraient être informés de malversations concernant les dépôts ou de l’utilisation abusive des fonds pourraient être exclus de cet accord.

Des procès et des allégations

Pendant ce temps, Sam Bankman-Fried, l’ancien PDG de FTX, se trouve au milieu d’une bataille judiciaire. Depuis deux semaines, il est jugé pour des accusations de fraude liées à son rôle dans la faillite de FTX survenue l’année précédente. Ses actions et décisions sont minutieusement examinées, alors que les clients et créanciers attendent une résolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *