jeudi, juin 20

Les liens présumés du Hamas avec la cryptomonnaie pourraient entraver les campagnes de plaidoyer de Coinbase : Berenberg

Coinbase, leader mondial de l’échange de crypto-monnaies, est confronté à des défis réglementaires croissants aux États-Unis. Les récents rapports suggérant que le Hamas a utilisé la crypto-monnaie pour financer ses opérations pourraient compliquer davantage la situation.            

Coinbase face aux défis réglementaires

Coinbase, l’une des plus grandes plateformes d’échange de crypto-monnaies au monde, traverse actuellement une période de turbulences sur le plan réglementaire aux États-Unis. Malgré ses efforts intensifs pour influencer la perception du Congrès grâce à des campagnes de lobbying, la plateforme est confrontée à de nombreux défis. 

L’un de ces défis provient d’une note de recherche de Berenberg Capital Markets, qui a réitéré sa recommandation de conserver les actions de Coinbase avec un objectif de cours fixé à 39 $. L’analyste de Berenberg, Mark Palmer, a souligné que ce n’était pas tant les performances opérationnelles de Coinbase qui préoccupaient, mais davantage les menaces réglementaires et les litiges en cours aux États-Unis.

Les allégations de liens entre Hamas et cryptomonnaie

Des rapports suggèrent que le Hamas, une organisation basée à Gaza, aurait utilisé des crypto-monnaies pour financer ses opérations. Ces allégations pourraient potentiellement entraver les efforts de Coinbase auprès du Congrès pour une législation plus clémente en faveur des crypto-monnaies. 

D’après les informations disponibles, les autorités israéliennes ont, la semaine dernière, gelé plusieurs comptes de crypto-monnaies qu’elles soupçonnent d’être utilisés par le Hamas pour ses opérations de collecte de fonds. En outre, un rapport d’avril a révélé que depuis 2021, 190 comptes Binance ont été saisis par les autorités israéliennes, suspectés d’être liés au Hamas et à l’ISIS.

Toutefois, Mark Palmer a également mentionné que le Hamas avait annoncé en avril ne plus vouloir utiliser les cryptomonnaies pour ses opérations financières, principalement à cause de la capacité des autorités à suivre ces transactions sur la blockchain. Ces révélations pourraient influencer la perception du grand public et des régulateurs concernant la crypto-monnaie, en particulier en ce qui concerne son utilisation potentielle par des groupes extrémistes.

La trajectoire boursière de Coinbase

En dépit des défis réglementaires et des controverses, l’action de Coinbase a connu des fluctuations intéressantes. Elle a enregistré une hausse de 4,3% mardi dernier pour atteindre 78,26 $, et bien que l’action ait diminué de 5,4% au cours du mois précédent, elle a vu une augmentation impressionnante de 115% au cours de l’année écoulée. 

L’entreprise est actuellement engagée dans un combat juridique avec la Securities and Exchange Commission (SEC). Un obstacle majeur à son ambition de renforcer sa position sur le marché mondial de la cryptomonnaie. Selon Palmer, la défense de Coinbase contre le procès intenté par la SEC pourrait avoir un impact sur le cours de ses actions pour une période indéterminée.

Parallèlement, Berenberg a ajusté à la hausse son estimation des revenus générés par les transactions des consommateurs sur Coinbase, passant de 210 millions de dollars à 240,8 millions de dollars. Cette révision s’appuie sur l’anticipation que le taux de participation des consommateurs diminuera moins rapidement que prévu. Cependant, Palmer a également souligné que le taux d’adoption de Coinbase par les consommateurs pourrait diminuer à cause de la concurrence croissante dans un espace cryptographique aux volumes plus faibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *