jeudi, juin 20

Wintermute et Mountain Protocol unissent leurs forces pour booster la liquidité de l’USDM

Wintermute, teneur de marché renommé dans le domaine cryptographique, et Mountain Protocol, émetteur de stablecoin, s’associent pour une cause majeure: renforcer la liquidité du stablecoin USDM. Cette collaboration s’annonce être un tournant dans la sphère des crypto-monnaies, en particulier pour les utilisateurs internationaux cherchant un accès efficace aux obligations du Trésor américain.

L’essence du partenariat

L’objectif central de cette association est de donner la possibilité aux utilisateurs d’échanger des USDM contre des USDC en continu. Grâce à l’apport en liquidités de Wintermute, ce processus se déroule en douceur, tout en minimisant les risques bancaires associés aux réserves de l’USDM.

D’après les informations transmises par Mountain Protocol, Wintermute prend en charge l’échange entre USDM et USDC. Une fois cette opération réalisée, l’USDM demeure dans les registres de Wintermute. Ce n’est qu’à l’ouverture des marchés traditionnels financiers (TradFi) que Mountain Protocol liquide les bons du Trésor contenus dans les réserves de l’USDM. Après cette étape, Mountain Protocol rachète ensuite l’USDM détenu par Wintermute.

L’une des nuances fascinantes de ce mécanisme réside dans sa réactivité. En considérant les délais inhérents aux week-ends et à l’infrastructure TradFi, le processus permet à tous les utilisateurs de liquider instantanément leur USDM. Cela offre une souplesse remarquable à Mountain Protocol, lui permettant de finaliser la transaction avec la liquidité TradFi, même si cela peut prendre jusqu’à quatre jours.

L’histoire de Mountain Protocol

La trajectoire de Mountain Protocol ne manque pas d’intérêt. En septembre 2022, avec Nic Carter de Castle Island Ventures à sa tête, un financement de démarrage avait été levé par l’entreprise. Bien que le montant exact n’ait jamais été dévoilé au grand public, en raison de contraintes réglementaires, l’information avait été largement relayée par The Block.

Il convient de noter une spécificité concernant l’USDM : il n’est pas accessible aux résidents des États-Unis. De plus, il n’a jamais été enregistré comme titre américain. Cependant, l’Autorité monétaire des Bermudes a reconnu et autorisé Mountain Protocol comme un émetteur d’actifs numériques, une validation qui a eu lieu le 27 juillet.

Un impact majeur sur la scène cryptographique

La combinaison des compétences de Wintermute et Mountain Protocol dans cette initiative s’annonce prometteuse. En ciblant la liquidité de l’USDM, ils contribuent non seulement à faciliter les échanges pour les utilisateurs, mais aussi à renforcer la confiance et la sécurité autour de ce stablecoin. En fusionnant le dynamisme des crypto-monnaies avec la robustesse des marchés financiers traditionnels, ils ouvrent la voie à de nouvelles opportunités pour les investisseurs et les acteurs du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *