mercredi, février 28

Les manœuvres cryptographiques de Vitalik Buterin : des transferts imposants sans ébranler l’Ether

Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum, est au cœur d’opérations financières intrigantes. Alors que des millions changent de mains, l’Ether reste imperturbable. Quels mystères ces transactions cachent-elles? Plongeons dans les détails.

Transfert important vers Gemini

Le 16 octobre, une importante somme d’argent a suscité l’attention. Un montant précis de 14,93 millions de dollars en USDC a quitté le portefeuille digital de Buterin, « vitalik.eth », pour rejoindre la plateforme d’échange de cryptomonnaies Gemini. 

PeckShield, une firme spécialisée dans l’analyse blockchain, a mis en lumière cette transaction le 17 octobre. Pour éliminer tout doute, Cointelegraph a également confirmé la véracité de ce mouvement via Etherscan.

L’origine de ces fonds est tout aussi intéressante. Deux jours avant ce transfert, le 14 octobre, Kanro, une organisation caritative en lien avec Buterin, avait alimenté le portefeuille de Buterin avec la même somme.

Activités antérieures sur Coinbase

Ce n’est pas la première fois que le co-fondateur d’Ethereum fait des mouvements financiers significatifs. Une enquête de Lookonchain a dévoilé un autre transfert notoire. Trois jours avant l’opération Gemini, Buterin a expédié près de 500 000 dollars sur une autre plateforme célèbre, Coinbase.

Les mouvements financiers de Buterin semblent être une tendance. En septembre, le montant cumulé des transferts vers des plateformes d’échanges centralisées depuis ses comptes s’élevait à plus de 3,9 millions de dollars. 

Pour illustrer davantage, le 24 septembre, un transfert de 400 ETH (environ 600 000 dollars à ce moment-là) avait été effectué vers Coinbase. Un autre transfert d’une valeur de 1 million de dollars en ETH a été identifié le 21 août depuis l’adresse « vitalik.eth ».

Répercussions sur le prix de l’Ether

Bien que ces mouvements aient de quoi éveiller la curiosité, ils n’ont pas perturbé la stabilité de la monnaie native d’Ethereum, l’Ether. Après l’annonce du transfert vers Gemini, l’Ether n’a chuté que de 0,68% sur une période de quatre heures, selon les données fournies par CoinGecko.

Ces informations montrent que, malgré les gros transferts et l’attention des médias, le marché d’Ethereum reste solide et moins réactif à de telles nouvelles. Les stratégies financières personnelles des acteurs majeurs, bien que captivantes, ne sont qu’une facette d’un univers cryptographique beaucoup plus vaste et complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *